• Sandrine Demers

Logé & éclairé


Cette bouche aux allures insignifiantes, assèche de tous sens chaque mots que je voudrais te murmurer au creux de ton oreille ainsi ceux que je voulais utiliser pour te démontrer mon affection sont transpercés par le vide. J'ai même ramé contre vents et marrés dans tes canaux auditifs pour te les transmettre, mais j'ai pogné un bouillon . Je vais alors te déposer un baiser que tu te contenteras d'interpréter comme un message codé. Peut-être bien qu'il permettra au portier de ton organe vital de me laisser entrer au moins le temps de siroter un café même si je suis plus du type thé. Je te promets que j'essuierai mes pieds avant d'entrer pour ne rien abîmer. Je m'y ferai discrète ,mais me réserverai une place douillette question d'y loger pour un petit bout pis pas au frette. J'espère que tu vas me faire un prix d'amis!


0 commentaire

Posts récents

Voir tout