• Sandrine Demers

Méchant beau tricot.


Entre maillons du même lainage, on se connait

On se comprend

On est tissé serré

Pas à une maille près d’être échappée

Des valeurs et des gênes s’entremêlent dans ce brou-a-a d’amour sanguin

Des beaux tricots

Des colorés, parfois un peu éméchés mais des méchants beaux tricots

Souvent ben cordés autour d’une bouffe pas pire délectable

Entre les coups de jambes sous la table

Les rires perçants

Les nombreux dégâts sur la nappe spéciale des fêtes

Les mêmes anecdotes qui se radotent chaque année

On se partage des souvenirs comme on se partage la grippe

Pis parfois des petits je t’aime dissimulés ou bien assumés

Pas besoin de p’tits verres sous le nez pour pouvoir se l’avouer

Même si parfois ça peut aider pour les plus timides qui ont de la difficultés à dealer avec de tels sentiments de bien-être

Il a toujours ceux qui cognent déjà des clous sur le canapé avant minuit

Car le punch a un peu trop cogné

Il a aussi les enfants bien excités par le chocolat ingurgité et par le sapin bien bombé

d'ornements homemade et de cadeaux emballés avec de ben belles d'intentions pas toujours reflétées

Siroter un pétillant aux pommes qui monte aux narines

Un mousseux qui fait disparaitre toute raideur et qui fait pousser un sourire large comme le grand canyon

Pour pouvoir se sentir adulte et de ce même instant se mêler aux discussions de la table des grands

Siroter en écoutant grand-maman nous raconter ses Noëls aux cadeaux-clémentine

Partager sa lueur, sa joie et sa nostalgie

Pour ensuite la remercier

De nous avoir laisser une place dans son tricot qu’elle a construit de ses mains remplies de tendresse

Une maille à la fois

Peur ou honteux souvent d'avoir à le porter

Durant ce temps de l'année faut pouvoir hommager ce pull bâtis avec pleins d'ardeur & de l'amour en gros ballot

Même si on a l'impression que c'est plus un ugly sweater à temps pleins

Il nous appartient et il nous fait du bien


0 commentaire

Posts récents

Voir tout