• Sandrine Demers

L'été à même ton corps.


Tes joues goûtent la limonade

Ce n’est pas croyable!

Alors, je sirote chaque parcelle de tes pores pour goûter à l’été à même ton corps

Je veux m’imprégner de cet arome collé à ta peau

Meilleur qu’une Pepito sangria

J’te garantit

Ce n’est pas merveilleux tout ça!

Ensuite, j’ai découvert que ton cou bien pressé à mes lèvres goûtait la mer

Lorsque je veux me sentir flotté par la rive fraîche

Je ne fais qu’une avec ta nuque chaude et sauvage

Tu es un périple et une expédition à même ton corps

Ma belle péninsule

Laisses-moi goûter à tes saisons

La toundra dans tes cheveux

La houle dans tes yeux

Je partirais en safari rencontrer tes sourires et tes bonsoirs

N’importe quand

C'est un rendez-vous


0 commentaire

Posts récents

Voir tout