• Sandrine Demers

T'es mon film préféré


Les yeux embobinés dans ton filage

Je n’ai pas l’goût de me défiler

J’ai envie de rembobiner

De nous revoir inconnus avant que je sois agrippée dans tes filets

Avant que je succombe à tes respires

J’ai l’goût de nous revoir frétillant comme les amoureux dans les vues

J’ai envie de nous observer avant que mon cœur soit enroulé au tien

Savoir j’étais quoi sans toi

Je voudrais revoir ces moments un peu comme des albums photo

Je voudrais les feuilleter sans avoir à les revivre

Ce que j’aime de toi c’est que je t’aime mieux qu’hier et toujours moins que demain

J'aime pouvoir connaître par cœur tes goûts et l'étendu de ton corps

Mes yeux en ont vu des humains, mais malgré l’éventail varié

Ils restent enfilés à ta peau, à ta bouche et à tes yeux noisette

J’ai les yeux embobinés dans ton filage, mais ils voient clair pareil

J’ai les yeux embobinés de plein gré et je ne voudrais pas les posés sur d’autres bobines de fil

Tu provoques en moi des choses que je ne pourrais décrire

Une chose que je peux te dire c'est que j'adore l'indescriptible

Que notre histoire soit un long ou un court-métrage, t'es et tu resteras mon film préféré

Ce film ne sera pas à l'affiche dans un cinéma près de chez toi

Il sera pour visionnement sur place seulement

Je veux le garder près de moi pour pas qu'il se défile

Je ne voudrais pas perdre le fil de cette histoire parfaitement imparfaitement

Une histoire que j'ai composé avec toi et avec tout mon cœur


0 commentaire

Posts récents

Voir tout