• Delphine Gironne

Amertume et déceptions

Dernière mise à jour : 1 sept. 2020


Déception, désespoir et découragement…


Émettre une idée ou un espoir aussi léger soit-il pour ensuite le voir s’envoler en un claquement de doigt.


Comment espérer le meilleur alors que chaque fois, le pire nous revient en plein visage, nous laissant la mine déconfite.


Espérer reste donc notre roue de secours afin d’éviter de sombrer dans le négatif chaque fois.


Penser que tout est possible sans toutefois se faire trop d’attentes, reste cependant un défi quasi insurmontable.


Trop vouloir peut amener son lot d’éléments perturbateurs, mais peut aussi mener au début de quelque chose de nouveau et d’agréable.


Il faut savoir doser la pensée positive afin de garder les pieds sur Terre et se rappeler que nous sommes dans la réalité.


On ne doit pas ramener tout à notre propre personne lorsque quelque chose ne fonctionne pas, le timing y est aussi pour beaucoup.


Ne pas voir le verre à moitié vide peut aider à limiter les effets de ce qui nous convient moins.


On s’entend sur le fait que les déceptions font partie de la vie, mais entre nous, elles sont plutôt désagréables. Malgré le peu d’idées et d’attentes que nous nous faisons d’une situation, il est plutôt rare qu’elle se déroule comme prévu. Tout ne peut pas toujours fonctionner, mais à la longue cela devient épuisant de toujours gérer ces insatisfactions.


On finit par se blâmer, se remettre en question et on s’embourbe dans les réflexions.

Pourquoi cela ne fonctionne jamais?


Pourquoi cela semble si simple pour les autres?


Qu’est-ce qui cloche chez moi?


Une situation banale devient complexe, car on essaie de tout analyser pour bien comprendre et s’assurer que cela ne se reproduise plus.


Toutefois, le cercle vicieux reste et tout est à recommencer peu de temps après lorsqu’une situation similaire se présente à nous.


L’objectif ultime reste donc de se sortir de cette roue infernale.


Il reste que parfois il peut être mieux de prendre une chance, au risque d’être déçu d’avoir laissé les choses aller.


La clé du succès serait donc d’outrepasser nos déceptions, tel un escalier menant vers quelque chose de mieux. Elles nous permettent ainsi d’apprendre de nos erreurs et de cheminer.


Il faut savoir laisser une chance à la vie et, espérer qu’un jour, elle sera réellement à la hauteur.


Crédit photo : Marie-Joëlle Dionne

Texte révisé par: Gabrielle Landry-Demers

0 commentaire

Posts récents

Voir tout