• Delphine Gironne

La folie des bébés


Bébé, grossesse, famille.


Le sujet de prédilection autour de moi ces temps-ci… les enfants.


Mes amies, des connaissances, ma famille, tout le monde a ou attend des bébés. Quand ce ne sont pas des parents qui parlent de leurs enfants devenus grands, ce sont des grands-parents gagas décrivant leurs petits-enfants comme la plus belle merveille du monde.


Partout autour de moi, il n’y a que des femmes enceintes, des annonces de familles qui s’agrandissent et des photos d’échographies. Sur les médias sociaux et dans mes échanges personnels, il pleut des jolies photos de bébés trop mignons et de parents heureux. Des bébés, il y en a partout et cela me hante.


N’allez pas croire que je n’aime pas les enfants, c’est même totalement le contraire. Les enfants sont au cœur de ma vie depuis tellement longtemps que je ne peux m’imaginer sans en côtoyer au quotidien. D’où la raison de mon emploi d’enseignante. Les enfants sont ma raison de vivre, ils me redonnent le sourire et je me sens bien en leur présence.


J’ai toujours anticipé fonder ma famille avant 30 ans… Plus le tic-tac de mon horloge sonne et me rapproche de cet âge fatidique, plus je me rends compte que ce rêve de petite fille ne se réalisera pas. Ou du moins il sera retardé de quelques années.


J’accueille chaque annonce d’un nouveau bébé de manière très positive et je suis très heureuse pour les autres, mais en même temps cela chamboule mes émotions et ramène ma réalité en pleine face. Dans ma tête, je serais rendue à cette étape moi aussi, mais ma vie me rabat l’inverse. Je suis seule et je rêve de l’homme idéal qui deviendra le père idéal dans un avenir plutôt rapproché.


En attendant ce moment merveilleux je profite de tous les bébés qui m’entourent le plus possible. Je me pratique pour que lorsque vienne mon moment de devenir maman, je sois celle que je souhaite être depuis que je suis toute petite.


Lorsque mon tour viendra, je profiterai pleinement de chaque moment, puisque fonder ma famille n’est pas une option. Pour le moment, cette parcelle de ma vie est sur pause, mais je ne cesse de penser au jour où ce sera mon tour.



Rédigé par : Delphine Gironne

Révisé par : Gabrielle Landry-Demers


0 commentaire

Posts récents

Voir tout