• Sandrine Demers

Ma meilleure pire décision.

Dernière mise à jour : 21 juin 2020



J’aurais davantage aimé qu’on partage nos corps et notre vulnérabilité

Que tu m’amènes faire un tour avec ta veille bagnole

Que tu me prennes côté passager le temps de profiter de la prise d’été

Cette brise qui rend tout plus doux et plus chaud à la fois

Laisser nos corps se faire la bise, se présenter l’un à l’autre


À la place, on a partagé une clope

Un échange de salive moins sensuel

Pas celui auquel je rêvais lorsque je visitais Morphée

Comme je t’avais profondément dans la peau, j’ai décidé de faire avec

J’ai pris ce qu’on me donnait

Comme quand on reçoit un cadeau à Noël


Je pensais gagner gros

Je me suis plantée comme une bulbe de tulipe à l’automne

Je gagnais plutôt un cancer du poumon

Pour une chance sur je ne sais pas combien d’avoir un petit bec sur la joue

Et de me faire dire : « t’es comme ma petite sœur »


Finalement, j’ai su que je n’étais pas la king queen des bonnes décisions

Mais anyway il n’avait pas moyen que je te soustrais à mes équations


Crédit photo: Marie-Joëlle Dionne



0 commentaire

Posts récents

Voir tout