• Annik Gélinas

Reconnaître la violence conjugale


Violence

Rime poétiquement et simplement avec silence.

Silence

Quelquefois un contrecoup de la méfiance.

Méfiance

Une peur qui peut affluer vers un malheur.

Malheur

Parfois une conséquence triste d’un mutisme.

Mutisme

Refus de parler. Tenter de poursuivre une vie… « tranquille ».

Tranquille

Impossible de l’être avec un coeur averti.

Averti

Ce que dira le bourreau à sa victime

Victime

Celle qui est avertie de se taire.

Se taire

Elle pense le faire pour rester vivante.

Vivante

L’est-elle vraiment aux mains d’un tortionnaire ?

Tortionnaire

Doit être absolument dénoncé.

Dénoncer

Afin de sauver « trop souvent » une femme.

Femmes

Encore trop de celles qui souffrent d’un agresseur qui les contrôle.

Contrôle

Domination psychologique et/ou physique qui peut s’installer en douce.

En douce

L’emprise peut l’être. Hypocrite aussi. Écouter votre ressenti.

Ressenti

Sentiment de ce qui se passe; Impression de l’ambiance.

Ambiance

Est-elle sereine ou … sous tension ?

Tension

Qu’elle soit physique ou psychologique, lorsque se sentir agressé devient une fin en soi.

Soi

N’existe plus lorsque controlé.



Si vous êtes témoin de violence conjugale


Urgence: 911


Outils: S.O.S. Violence conjugale 1-800-363-9010


www.sosviolenceconjugale.ca


Rédigé par : Annik Gélinas

Révisé par : Gabrielle Landry-Demers



0 commentaire

Posts récents

Voir tout