• Delphine Gironne

Un début d'été en queue de poisson


Comment qualifier ma fin d’année scolaire et le début de mes vacances 2020? Je dirais plutôt ordinaire! Laissez-moi vous mettre en contexte…


En temps normal, le mois de juin est synonyme d’excitation, d’effervescence et de célébration! Cette année c’était plutôt à l’antipode, gris et froid.


Terminer les classes à travers un écran sans pouvoir dire au revoir à tous mes élèves et ne pas avoir l’opportunité de les prendre dans mes bras pour les féliciter de leurs beaux efforts, ça met déjà la table pour un début d’été plutôt moche vous ne trouvez pas. Et dites-vous que vous n’avez pas tout vu encore.


Imaginez une célébration de remise de diplômes pour les 6e années avec masques, gants, désinfectant à chaque transition, chaise attitrée (désinfectée entre chaque groupe), des photos (avec masques et désinfection) et la distance… On dit que c’est l’intention qui compte, mais je dois avouer que les normes sanitaires ont réussi à enlever au passage un brin de chaleur humaine laissant plutôt place à une ambiance froide et impersonnelle.


Puis l’année se termine, c’est ma dernière journée après 2 ans ½ à la même école et je ne peux même pas serrer mes merveilleuses collègues dans mes bras pour les remercier et leur souhaiter bonnes vacances. Honnêtement c’était très difficile, les larmes coulaient à flots et ce à 2 mètres de distance.


À oui, les vacances nous sommes rendus là… je ne voudrais pas avoir l’air de me plaindre, mais puisque ça fait déjà 3 mois que je suis toute seule chez moi à chercher les nouvelles activités pour m’occuper, j’ai presque l’impression de les avoir déjà passées. Elles n’ont pas la même signification cette année, comme si le plaisir c’était dilué. Mes vacances sont telles un verre de champagne dilué avec de l’eau, elles manquent un peu de pétillant. Au moins le déconfinement se porte bien, ne reste qu’à trouver des activités pour passer les 2 mois à venir sans trop m’ennuyer.


Arrive enfin le premier lundi de ces dites vacances tant attendues… C’est très nuageux dehors, il annonce de la pluie, je n’ai rien de prévu et comble du malheur je termine à peine de déjeuner et il y a un bris d’équipements dans la rue… c’est le noir total. Perte complète d’électricité! À ce moment, la pénombre avait englouti les dernières miettes d’optimisme qui traînaient sur le comptoir.


Tout cela annonce un beau début de vacances! Un autre 2 mois durant lesquels je vais user de créativité, prendre du temps pour moi, profiter de ce qui s’offre à moi et me reposer. Ce sera certes un été différent des derniers, mais je vais le prendre comme il sera, avec ses qualités et ses défauts. Parce que malgré tout, l’été je l’aime!


Crédit Photo: Marie-Joëlle Dionne

0 commentaire

Posts récents

Voir tout