top of page
  • Guillaume Lamontagne et Sandrine Demers

Cette somptueuse saison

Le temps des fêtes bourgeonne encore cette année,

Tel un nouveau printemps,

Juste en un peu plus frette.


Le décompte de la Diva de Noël étant lancée,

Le latté Pumpkin Spice prend sa sabbatique,

Pendant que le latté au pain d’épices,

Fait son entrée sur la piste.


Bon à s’en licher les babines,

Il laisse de la place pour son acolyte,

C’est à dire, le chocolat chaud extra guimauves,

Extra crème fouettée saupoudrée de cacao accompagné d’une pirouline.


Ces breuvages festifs dressent la table pour cette saison clinquante.


Cet esprit des fêtes fracasse les murs des bercails, 

Les bourdonnements des chansons de Noël aux rigodons,

Accompagnés des dizaines de vinyles,

Placés en file d'attente comme sur Spotify,

Prêts à raisonner et être fredonnés.


Les foyers crépitent,

Et les effluves du bois qui se consume,

Voyagent jusqu’à l’extérieur,

Laissant aux passants,

Cette odeur réconfortante transpercer les cœurs.


À cela vient s’entremêler les arômes des tourtières, des beignes, des saucisses cocktails et du sucre à la crème,

De quoi prendre des kilos que par l’odeur alléchante.


Ah que ça sent  bon, dans nos vieilles maisons !


Le temps des fêtes n’est pas un présent qu’on déballe, un cadeau éphémère,

Le temps des fêtes permet de perpétuer des traditions,

De se remémorer des souvenirs qu’on radottera à nos petits enfants des années plus tard,

Le temps des fêtes a un petit je ne sais quoi qui fait un baume sur le coeur.



Rédigé par : Guillaume Lamontagne

0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page