• Sandrine Demers

Notre idylle au temps des microbes


J'ai cassé ma craie en voulant te dessiner un arc-en-ciel sur ton driveway

Pigmentation éclectique de mon cœur sur ton asphalte

« Ça va bien aller» écrit en lettres ballounes

Ça, c'était pour moi, pour me rassurer

Pour ralentir mes palpitations qui faisaient de la haute vitesse dans le ring de ma cage thoracique

J'avais peur que notre amour soit contaminé, infecté

Que notre Idylle amoureuse aille squatter ailleurs

Un ailleurs en pétales de roses, un ailleurs plus lumineux

J'avais peur que cette idylle ne soit qu'un lointain souvenir

Notre pack de Ketchup

Nos bagues de fiançailles en bonbons

Nos lettres d'amoureux

Nos barres tendres échangées à l'heure de la collation

Tout a des dates d'expiration faut croire

Surtout que nous n'avons plus de bisous sur les pommettes pour allonger notre promesse

Je ne vois même pas tes rideaux bouger

Es-tu là?

T'as comme pas le choix, sinon je vais le dire à ta maman

Je savais que t'y étais

Mais je savais aussi que tu n'étais pas là à m'y attendre

J'aurais aimé que tu prennes des airs de curieux

Comme si tu attendais mon arrivée depuis des lunes, mais ta Playstation te faisait de l’œil plus que moi

Donc, je suis restée dans ton driveway avec ma bicyclette mauve et ma déception multicolore

On my way home

#çavabienaller #idylle #amour

0 commentaire

Posts récents

Voir tout