• Elodie Lemieux

Mieux, un PEU mieux, mieux


Quels jours sommes-nous?

Biaisé par le temps qui s’écoule sans être compté.

Une journée de plus ou une journée de moins au calendrier.

Une autre matinée pluvieuse?

Hier pluie fine, aujourd’hui pluie torrentielle.

Non.

J’ai menti, hier il faisait beau.

N’est-ce pas?

Je ne sais plus.

Petite routine s’installe.

8 AM c’est le réveil.

Un bon déjeuner,

puis l’entraînement.

Un peu de devoirs par ici par-là

et on essaie de se la couler douce.

Couler un bain chaud et un verre de vino.

Ce n’est pas si mal après tout.

La nuit tombe tout à coup et le silence est lourd.

Tu dors seule depuis quelques nuits et l’anxiété monte dans le tapis.

Il ne faut pas oublier ça va bien aller, non?

Tu ravales tes larmes et tu mets de la musique douce.

Petite routine s’installe et tu souris, parce qu’aujourd’hui, la vie est un peu plus belle.

Tu t’ennuies de tes amies, de la chaleur humaine de ton copain,

mais le soleil te réconforte un peu, après tout.

La vie est belle.

Collectivité mondiale pour vaincre cette foutue pandémie.

Tous les événements de l’été sont annulés…

Italie, concert que tu attendais depuis des années, festivals, terrasses…

Tout s’est écroulé en quelques secondes.

Et puis tu te demandes comment tu vas faire pour garder le moral.

Tu te demandes si ton couple va reprendre un jour,

Parce que lui aussi il est sur pause.

Comme toute la population mondiale, en fait.

Les relations à distance ont toujours été un gros non sur ton CV

Tu te retrouves un peu coincé avec les demandes qui te sont imposées.

Petite routine s’installe.

Tu essaies de sourire un peu et de prendre l’air frais.

Et puis la morale remonte un peu.

Tu écoutes de la musique, tu danses, tu chantes et tu oublies un peu.

Tu essaies de te remettre à l’ordre en te disant que ce n’est pas si pire.

Mais rester enfermé n’a jamais été ton fort.

Tu es une fille vibrante, qui aime bouger.

Tu as toujours détesté être enfermé.

Claustrophobe.

Tu dors et le lendemain tout va un peu mieux.

Ne lâche pas.

Je tiens juste à te le dire.

Je ne veux pas te dire que ça va bien aller.

Je veux te dire que malgré la situation actuelle, tu vas ressortir plus fort.

Tu vas avoir parcouru du chemin sur ta petite personne.

Tu vas peut-être un peu mieux apprécier les petits plaisirs de la vie.

Je veux te dire que je pense à toi et que c’est normal que non, ça ne va pas toujours bien.

#Pandémie #moral #tristesse #émotions

0 commentaire

Posts récents

Voir tout