• Annik Gélinas

Acheter un char…


Superficialité,

Poupées de poudre,

À canon,

Franchir la porte,

De l’image,

Attirer l’attention.



Avec rimmel

et des talons,

Avant et contre toute concurrentialité,

L’illusoire promesse,

Elle te fera miroiter.

Futile gain,

Courtière d’occasion,

Triste mensonge,

Vente à commission.



Me retourne le cœur,

Ces faux-semblants,

Une fois les sous versés,

Le Mirage se retrouve,

Renversé.



Pépin caché et oh,

Garantie non comprise…

Mais vous m’aviez dit que...

Mon ami, vente concluse !

Mille solutions c’est sûr mais,

L’exception est excluse.



À moins que vous ne sortiez le cash,

On pourrait faire quelque chose,

Cependant il faut que tu le saches,

Le vice est à la hauteur,

De sa cachette…

Si tu attends beaucoup,

Tu seras déçu à moult.



Les personnages et la/les situation(s) de ce poème proviennent d’une "perception" à la suite de situations vécues, mais bon, il n’est pas dit/vrai que tout achat de "chars neufs ou d’occasion" se vit ou se perçoit ainsi. Dites-vous que cette idée généralisée est sûrement purement fictive et que toute ressemblance avec une situation existante ou ayant existée ne saurait être que fortuite. 😉



Rédigé par : Annik Gélinas

Révisé par : Gabrielle Landry-Demers


0 commentaire

Posts récents

Voir tout