• Annik Gélinas

Amour silencieux

Dernière mise à jour : 25 sept. 2020


Depuis longtemps Hans est amoureux de Julia. Le cœur lui fait mal tellement il l’aime.

Je me suis fait l’écho du cœur de Hans.

Un soir de mars, il m’a raconté...

Qui sait, une jeune Julia lira peut-être ces lignes et se reconnaîtra...

Son d’une bouteille sur l’asphalte noir

Béton froid

Un son au loin dans la nuit

Un vent glacial va et vient entre nous

J’ai froid, mais tu me parles et mon cœur s’en réjouit

L’hiver se termine

Et depuis peu, le printemps s’installe, se sauve, puis revient

Je tremble de froid, mais ta voix m’illumine de son feu joyeux

Je ne me lasse de t’entendre

Tes mots me séduisent et m’interrogent

Je ne suis qu’une simple tendresse qui désire t’envelopper

Tu as aussi froid, mais tu restes là

Je voudrais te dire...

Plus simple que tous ces mots

Je voudrais te dire...

Je t’aime, ne le sais-tu pas ?

Cylindre métallique roule vers nous

Ce son dans la nuit

Ce stationnement vide de sens, mais complet de nos âmes qui se parlent, qui se réchauffent l’une à l’autre

Nos chemins se sont croisés

Et j’en garde plus qu’un tendre souvenir

Je t’ai souri, je t’ai écouté, j’ai eu froid

Mais j’ai surtout eu peur de te dire... que je t’aimais

*Basé sur des faits fictifs mais aussi réels. Les prénoms utilisés sont fictifs.


Rédigé par: Annik Gélinas

Révisé par : Gabrielle Landry-Demers

Crédit photo : Annik Gélinas


0 commentaire

Posts récents

Voir tout