• Guillaume Lamontagne

En mode turbo.


La pédale au plancher,

Comme s’il n’y avait pas de lendemain,

Sans passer par mille et un détours,

Privé de limite de vitesse,

Je vais droit au but.


Dans un élan d’accélération,

Je ne vois pas la chaleur de mon moteur,

Augmenter à vue d’oeil.


Mon turbo ne me boost plus assez,

J’y en demande trop,

Beaucoup trop même,

Tellement que j’ai de la boucane qui sort de ma tête.


Préoccuper à vouloir donner mon énergie,

Que mon physique,

Ainsi que mon mental,

Tombe en ruine.


Je n’ai guère le choix de me parker sur l’accotement,

Afin d’appeler mon mécano,

Pour ensuite planifier un rendez-vous

En vue de remettre les pendules à l’heure.


En écoutant les conseils de mon psychologue,

J’ai compris que je devais faire cela step by step.


De partir le moteur,

D’attendre qu’il devienne chaud,

De ne pas sauter les étapes.


Changer de vitesse comme il se doit,

C’est-à-dire, tranquillement pas vite,

Car un faux départ est si vite arrivé.


Je ne connaissais pas les ressources,

Afin de m’aider moi-même,

Je croyais être assez puissant,

Pour que je fasse les réparations homemade.


Il n’y a rien de mal d’aller chercher de l’aide,

Aucune honte non-plus,

Dis-toi simplement que c’est une façon efficace,

De repartir ton Turbo sans qu’il s’épuise rapidement.


Crédit photo: Marie-Joëlle Dionne


0 commentaire

Posts récents

Voir tout