• Annik Gélinas

Il fait toujours dimanche


Comme le chantait Henry Salvador,

"Il fait dimanche"

Lorsque je suis avec toi.

Même confinés les deux ensemble.

Il fait tellement dimanche !

Savourer chaque jour la même image

De la fenêtre du salon

Me semble douillet réconfort

Et douce évasion.

Parce que roi et reine

Nous le sommes, seuls, dans cette maison.

Parce que tu es là,

Devant ou à côté de moi.

Avec ou sans couette,

Échevelés,

Nous respirons mieux la gravité

Ou l’absurdité...

De la descente vers cet "ébouriffant" constat.

Mille paysages s’offrent à nous,

Au gré du cycle des saisons,

Et des émotions.

Peu m’importe les voyages,

Les visites ou les lieux,

Cette situation,

S’il faut la vivre seul ou en "bulle",

Heureuse je serai,

Mais pour sûr toujours mieux,

Si je la vis avec toi.


Rédigé par : Annik Gélinas

Révisé par : Gabrielle Landry-Demers


0 commentaire

Posts récents

Voir tout