• Delphine Gironne

La route sinueuse des amours


Le chemin vers une relation à deux est parfois long, parfois périlleux et souvent à recommencer. La route vers le grand amour est comme une boucle qu’on souhaite ultimement compléter, mais qui peut s’ouvrir à tout moment et nous amener ailleurs. Afin d’atteindre l’étape ultime, plusieurs phases sont nécessaires et il n’y a malheureusement pas de limites au nombre de fois que l’on peut repasser par certaine de ces phases.

La première étape est le célibat. Lorsqu’on est célibataire, souvent, on envie les autres et on aimerait être à leur place. On se fait dire que ça viendra, que chaque torchon trouve sa guenille et qu’il ne faut pas chercher. Tant de phrases qui se veulent rassurantes, mais qui à la longue sont dérangeantes et démoralisantes. Quand on ne sait pas pourquoi les autres ont le droit à une relation à deux et pas nous, on cherche juste ce qui cloche chez nous.

Puis vient le jour de la rencontre tant attendue. Le stress de la première rencontre, être soi-même tout en se montrant sous son meilleur jour. On veut impressionner, être la bonne personne et que ça marche enfin. On se fréquente pendant un certain temps, on apprend à se connaître et à vivre avec l’autre. Plusieurs étapes qui nous permettent d’être heureux, de vivre le bonheur et de plonger dans nos scénarios utopiques de l’avenir à deux.

Mais comme tout ne peut pas toujours être rose, le moment des questionnements et des remises en question arrive. On envisage le futur tout en étant incertain. On se fait demander où l’on en est dans notre relation, alors que nous même n’avons pas statuer sur ce que nous sommes. Qu’est-ce qu’on va devenir ? Est-ce qu’on est un couple ? Tant de questions qui viennent obstruer notre si joli parcours, mais qui seront éventuellement essentielles.

Les émotions se mettent de la partie et viennent tout chambouler. On remet tout en doute, on se questionne, on ne comprend plus ce qui nous arrive. On souhaite quelque chose, on a un idéal en tête et on se demande si on est à la bonne place. Est-ce que c’est le bon ? Est-ce qu’on peut faire un bout de chemin ensemble ?

On souhaiterait tous un trajet plus court qui nous permet d’éviter les détours pour pouvoir profiter de notre relation pleinement et pour longtemps. Mais parfois on doit faire face à certaines embûches sur le parcours. Cela permet de réaliser que, même si la boucle est plus longue, tous les chemins peuvent mener au résultat escompté… C’est-à-dire une relation solide et durable avec l’être aimé.

Ultimement, le plus important reste donc de s’écouter, de communiquer avec l’autre et de se laisser le temps. C’est notre trajet et on doit le vivre comme bon nous semble !


Rédigé par : Delphine Gironne

Révisé par : Gabrielle Landry-Demers

0 commentaire

Posts récents

Voir tout