• Annik Gélinas

Tenter de comprendre l’inconcevable


J’ai essayé de comprendre,

Je n’ai fait que ressentir

Cette tristesse inconsolable

Qui m’a amèrement envahie.

J’ai tenté de me mettre à la place,

Et une grande peur m’a oppressée.

J’ai imaginé quitter ma demeure

Pour ne plus jamais y revenir.

Inexplicable sentiment,

L’impression d’abandonner.

De fuir ce qu’on a été.

Comment font-ils

Pour vaincre leur tremblement

De corps et de coeur?

Partir force en tête,

Combattre,

Rester debout.

Ils le font pour survivre.

C’est tout.

Un tyran qui s’en fout.

Se saouler du pouvoir,

Que ça goûte bon.

Gagner à tout prix.

Tuer pour régner.

Faire partie du grand livre de l’histoire.

Celle de l’horreur,

De l’abîme,

De l’hécatombe.

Quelle saleté,

Quelle puanteur,

Il n’y a pas de mot pour exprimer

Une guerre.

Souffrance offerte volontairement.

Un fou qui fauche

Un peuple qu’on dit pacifique.

Peuple qu’il veut jeter

À la poubelle du mépris.

De son pays il veut le dérober

Et en faire

Son territoire de jeu.

Placer ses pions

Avec horrible tricherie

Et atroce infamie.

Une abomination.



Rédigé par : Annik Gélinas

Révisé par : Gabrielle Landry-Demers


0 commentaire

Posts récents

Voir tout