• Annik Gélinas

Tisonniers d’une terre



Feu réconfortant ici

Cauchemardesque là-bas

Tisons funèbres

Envahissent ces forêts

Et ces villes

Évacuées en urgence.

Le ciel est en fièvre.

Ailes brûlées

Dépouilles d’anges

Qui tombent.

L’étoile se réchauffe

Inondant d’eau la pointe apparente

Tout au haut de ma map

De papier si fragile et fin.

Dois-je hachurer l’arctique ?

…Et l’antarctique ?

Refaire l’assemblage.

À l’envers et contre tout

Ce monde ébahi

De la courbette de la terre

S’évanouit doucement.

Sourcillement de la lune

Pleine de doutes

Face aux marées

Qu’elle animera peut-être… encore ?

L’horloge climatique

Bat les secondes

De la peur

Et d’un compte à rebours

Déjà trop bien amorcé.



Rédigé par : Annik Gélinas

Révisé par : Gabrielle Landry-Demers


0 commentaire

Posts récents

Voir tout