• Anne-Virginie Bérubé

Une corde de seize pieds


La Terrasse, toujours propice au fabuleux

À la magie fertile

Aux sourires francs devant l’étendue qui promet

Le vent dans la face pour refroidir ma crème glacée bleue

Tout est doux

Sur mon banc habituel

Là où tout se découvre


J’écoute le saxophoniste du jour

Heureux comme Einstein après une expérience réussie

Le même look aussi

J’entends

“C’est quoi les odds

Deux petits gars s’avancent et vident leurs poches

Quelques dix sous plus tard

Le musicien est riche

Les garçons sont les rois du monde sans pousser personne


Les enfants me font sourire souvent

Ceux-là, les généreux, dix douze ans max

Et les autres plus loin, même chose

Deux petits et deux grands

Faisant aller leur corde à danser géante à droite, à gauche


Un peu essoufflée

Une des grandes me lance

“Tu veux sauter ?”

Avec les yeux qui pétillent de soleil

Et la bouche rouge Mr. Freeze


Moi

Avec ma panique de société

19

Sur 20

Je pète des scores d’angoisse virale

La tête coincée dans un carrousel qui va trop vite

Je dis rien sur le coup

Même si ça fait longtemps que je veux faire le grand saut


Un géant comble mon silence

Il rit en se prenant pour quinze ans de moins

C’est beau à voir

Il doit se plier en deux pour pas recevoir la corde en pleine face

Et il réussit quand même à montrer deux trois tricks

Quand la corde s’arrête enfin de tourner

Le carrousel s’arrête aussi


Ok

Je dis

J’y vais


Je compte

Un, deux, trois

Je cours

J’entre dans la bulle

Je touche pas à la corde

Je vole

Je saute et je vole et je tourne

Et je ris

Et le public aussi

On m’applaudit quelque part

Les sourires partout

Sur mes lèvres aussi

Je pense que je suis heureuse


Quand je finis par reprendre le chemin de la maison

Mes pieds touchent pas par terre

Et mon cœur saute encore

Dans les seize pieds de corde mauve


J’ai pas toujours vu le ciel bleu

Ça m’est arrivé d’oublier de regarder en haut

De faire semblant de rire

D’être grise dedans comme dehors


Aujourd’hui le ciel est rose

Et si j’ai envie de sauter

C’est à la corde à danser


2 commentaires

Posts récents

Voir tout